Choré-Light-Graff

" Le terme " light painting " recouvre a la fois des photos dont la scène est éclairée de l'extérieur que celles exposées par des sources de lumière dans l'image, par exemple tenues a la main et dirigées vers l'objectif. La photo est donc largement déterminée par le jeu de lumières produit pendant le temps d'exposition, donnant l'impression de peindre la scène avec de la lumière. L'utilisation de lumières de différentes couleurs élargit encore le spectre des possibilités. " (source : Wikipédia)

Le thème de cette année était "Les Arts en Danse" : danse et lightgraff (avec Anne-Lise King), danse et peinture (autour de Seraphine de Senlis), danse et musique live, danse et soundpainting.

C'est avec la photographie et les arts numeriques, et plus particulierement le lightgraff, que les élèves du groupe Chor&Corps ont choisi de combiner leur travail chorégraphique.


Le light painting, dont derive le lightgraff, consiste à utiliser un temps d'exposition long dans un environnement sombre et en y deplaçant une source de lumière. La photographie obtenue revèle alors toutes les traces lumineuses dues soit a l'exposition directe du capteur à la source lumineuse, soit aux objets éclairés.

Representation samedi 5 fevrier 2011 a 20h30 au Theatre Gerard Philippe d'Orleans La Source

Des échanges entre les élèves, leur professeur Olwen Vogin et Anne-Lise King, a fini par ressortir un fil conducteur. Partant d'un univers industriel, ou le mouvement, très carré, est déterminé par le résultat à obtenir (à savoir la photo, le lightgraff, qui sera capté et projeté en direct), les danseuses petit a petit cherchent a se libérer de cette aliénation physique et mentale pour laisser place a un mouvement plus fluide, un état qui se rapproche de la nature, ou la chorégraphie devient l'élément déterminant, la source du lightgraff, le résultat devenant alors aléatoire.